Musique légale : Spotify, Deezer, Jiwa, et consors

23 novembre 2009

Attention : aujourd’hui, billet d’humeur. Amis du recul et des réflexions nuancées, passez votre chemin.

Ma culture musicale est pleine de trous. Ce matin, j’ai décidé d’y remédier, en commençant par Led Zeppelin. Et comme je suis un bon garçon, j’ai voulu utiliser les sites de musique en ligne légaux : Spotify, Deezer, etc.

Et là j’ai envie de pousser une gueulante, un petit peu, quand même. Bon sang, ayants-droits de mes deux, qu’est-ce que ça peut vous faire que mes oreilles soient d’un côté ou de l’autre de l’Atlantique ? Je ne sais pas qui bloque ça, Led Zeppelin ou Big Content, mais vous croyez une seule seconde que vous allez vendre plus de disques parce que vous bloquez la diffusion en ligne, en streaming même pas téléchargeable ? Ces systèmes bourrés de liens “Achetez ce morceau sur iTunes” et de boutons “Achetez cet album sur Amazon”, le pain bénit de l’achat impulsif ?

Morale de l’histoire : si je veux découvrir Led Zeppelin, juste comme ça (et éventuellement acheter par la suite quelques singles ou albums si j’aime bien), Bittorrent est mon ami — et je rejoins la foule des odieux pirates qui menacent toute notre société.

Discussion, liens, et tweets

J’écris des sites web, des logiciels, des applications mobiles. Vous me trouverez essentiellement sur ce blog, mais aussi sur Mastodon, Twitter, parmi les Codeurs en Liberté, ou en haut d’une colline du nord-est de Paris.