NTFS sous Linux

15 juillet 2006

Un driver NTFS libre pour Linux vient de faire son apparition ; il est dérivé du projet linux-ntfs (qui ne permettait que la lecture), et authorise la lecture et l’écriture sur un système de fichiers au format NTFS.

Un tel driver était attendu comme le messie depuis plus de dix ans. Le système NTFS, utilisé en standard par les systèmes Microsoft depuis Windows NT, est très complexe et non documenté ; on arrivait sans trop de peine à lire une partition au format NTFS, mais jusqu’à présent impossible de créer, modifier ou supprimer des fichiers. Il y a un an, Paragon Software lançait une technologie permettant de lire de manière transparente un système de fichier NTFS, mais cette solution était hélas propriétaire, chère, et surtout très lente. On pouvait également tenter d’enrober le driver Windows original d’une surcouche permettant de le faire fonctionner sous un système Linux, mais cela restait propriétaire et peu performant.

Avec ce nouveau driver, les performances semblent être de 20 à 50 fois meilleures qu’avec la solution commerciale de Paragon - sans qu’aucun travail d’optimisation ait encore été fait. L’interopérabilité Windows/Linux fait donc un bond en avant, puisque enfin les partitions Windows seront librement accessibles depuis Linux ; ceci éliminera le besoin de partitions d’échanges en FAT32 pour transférer ses fichiers de Linux à Windows.

Discussion, liens, et tweets

J’écris des sites web, des logiciels, des applications mobiles. Vous me trouverez essentiellement sur ce blog, mais aussi sur Mastodon, Twitter, parmi les Codeurs en Liberté, ou en haut d’une colline du nord-est de Paris.