Test de Google SpreadSheets

7 juin 2006

Google lance un nouveau service, Google SpreadSheets, un tableur en ligne. Il vise le grand public et les personnes ayant besoin des fonctionnalités basiques, mais se focalise particulièrement sur l’aspect “échange”. Les accès à la bêta sont limités, pour ne pas saturer les serveurs ; voici donc un test complet de cette nouvelle application Google.

Accès à l’application

Pour ne pas saturer ses serveurs, Google a mis en place une liste d’attente : on inscrit son adresse courriel, et une invitation est envoyée quelques temps après. Lors de ce test le processus a été relativement rapide, il m’a fallu environ 3 heures pour recevoir mon invitation.Une fois l’accès activé, on peut se rendre sur http://spreadsheets.google.com, et accéder au tableur.

Premières impressions

Comme dans beaucoup de produits Google, la première impression produite est « propre et net ». L’interface est sobre, avec les tons bleu pastel caractéristiques de Google ; on sent un effort de simplicité.

Le comportement n’est pas dépaysant : ce tableur fonctionne intuitivement, comme on s’y attend. Les cellules s’éditent en cliquant dessus ; on peut redimensionner les lignes et les colonnes, ou en ajouter, ainsi que modifier la mise en forme du texte de manière assez complète. La fonction “Surligner”, qui rappelle celle de la barre d’outils Google, se révèle assez pratique pour mettre en valeur certaines données. Les fonctions couper/copier/coller fonctionnent elles aussi remarquablement bien à l’aide des raccourcis claviers. On regrette en revanche de ne pas pouvoir déplacer des cellules par glisser/déposer.

Fonctionnalités

Un autre onglet permet d’accéder aux fonctions de tri. Elles sont efficaces mais succintes : on peut trier le tableau par ordre alphabétique ou inverse, en gelant certaines lignes pour qu’elles ne soient pas prises en compte. Le tri ne fonctionne pour l’instant pas avec des chiffres, ce qui est assez dommage.

Le dernier onglet est celui des formules, indispensables dans tout bon tableur qui se respecte. Ici, pas d’assistant de créations de formules comme dans Office, il faut déjà connaître la syntaxe à employer. Les formules les plus courantes sont accessibles depuis la barre d’outils, et un pop-up permet de choisir une formule dans la liste complète, dont la taille est assez impressionante. Une fois la formule entrée, elle fonctionne comme on s’y attend, et se copie/colle dans d’autres cellules sans problèmes.

Echange

Un des aspects importants de Google SpreadSheets est la notion d’échange, qui mêle le travail en commun et l’échange à proprement parler. Chaque feuille peut être éditée par 10 personnes simultanément, en conservant une cohérence dans les modifications. Un bouton permet de faire apparaître une fenêtre de chat sur la droite de la page, on peut donc communiquer facilement avec les personnes en train d’éditer le même document que nous.

On imagine assez bien l’utilité de ce système lors de travail collaboratif à distance ; Office tente déjà de s’imposer sur ce créneau, mais le système proposé par Google semble plus simple et plus intuitif que les outils proposés par Office - tout en étant sans doute plus limité.

Sauvegarde et téléchargement

Les feuilles sont automatiquement sauvegardées sur les serveurs de Google ; on peut également choisir d’exporter son travail au format Exel, CSV ou encore Html. Les feuilles téléchargées s’ouvrent impeccablement dans Exel ou OpenOffice, sans problème de compatibilité.

On peut également importer des feuilles Excel dans Google SpreadSheets, et cela fonctionne plutôt bien. Cela permet donc de commencer un travail collaboratif sur un document déjà existant.

Conclusion

Google SpreadSheets est très récent, et ne dispose pour l’instant que des fonctionnalités de base d’un tableur. Elles sont en revanche disposées dans une interface claire et intuitive, qui les rendent agréables à utiliser. L’aspect collaboratif est innovant et efficace ; et la compatibilité avec Excel, à l’importation comme à la sauvegarde, est très appréciée.

Bref, un bon produit de Google, qui va sans doute s’enrichir au cours des semaines à venir. Google SpreadSheets vise clairement à concurencer Office sur le terrain du grand public, en proposant des outils innovants… La bataille Google/Microsoft est loin d’être terminée.

Discussion, liens, et tweets

J’écris des sites web, des logiciels, des applications mobiles. Vous me trouverez essentiellement sur ce blog, mais aussi sur Mastodon, Twitter, parmi les Codeurs en Liberté, ou en haut d’une colline du nord-est de Paris.