Zend PHP Developpement Tool

2 mars 2007

Logo
EclipseZend développe en partenariat avec Eclipse un environnement de développement complet pour PHP, fonctionnant à l’aide d’Eclipse. Eclipse est une plateforme de développement initialement centrée sur Java, mais extensible à de multiples langages et applications. PHP Developpement Tool (PDT, anciennement nommé PHP-IDE) y ajoute les fonctionnalités suivantes :

PDT rend le développement PHP plus agréable et plus productif, en particulier lorsque l’on travaille sur de gros projets, comprenant beaucoup de fichiers.

Dans cet article, nous allons voir comment installer Eclipse et PDT, et comment créer notre premier projet PHP avec Eclipse.

Installer PDT

La zone de téléchargement de PDT se trouve sur le site de Zend. La page détaille plusieurs manière d’installer PDT.

Une solution d’installation, si vous avez déjà Eclipse installé, est d’effectuer une mise à jour via le système interne d’Eclipse. Suivez pour cela les procédures décrites sur le site de téléchargement.

Mais la manière la plus simple est d’utiliser le paquetage “All-in-One”, qui comprend à la fois Eclipse, les différents plugins nécessaire au fonctionnement de l’IDE, ainsi que PDT lui-même. Pour cela, téléchargez l’archive “pdt-win32” disponible sur cette page (notez que les fichiers “pdt” et “php-ide” sont en fait les mêmes). À l’heure où j’écris, la dernière version est la 0.7.0.Une fois le fichier téléchargé, décompressez-le dans le dossier de votre choix (par exemple “C:\Program Files\eclipse”), puis lancez “Eclipse.exe”.

Configuration d’Eclipse

Au premier lancement, Eclipse vous demande de choisir l’emplacement du Workspace, c’est à dire le dossier dans lequel l’environnement va stocker ses fichiers de configuration et ses réglages.Configuration
du
workspace

Une page d’accueil pour les nouveaux arrivants apparaît : vous pourrez à l’occasion lire les divers tutoriaux proposés, mais pour l’instant ouvrons l’espace de travail (Workbench).Configuration du
workspace

L’espace de travail apparaît, mais il est encore vide : il nous faut créer un projet. Utilisez pour cela le menu “File/New…/Projet”.Configuration du
workspace

L’assistant de création de projet vous guide dans la création de votre projet. Commençons par choisir le type du projet : nous voulons développer un projet PHP.Configuration du
workspace

Il faut ensuite définir l’emplacement du projet. Comme nous allons développer un site Web, mettons le Projet dans un sous-répertoire du dossier “www” d’EasyPHP (ou de votre Webroot si vous utilisez WAMP ou un Apache natif). Cliquez ensuite sur le bouton “Finish”.Notez que vous pouvez importer dans Eclipse les fichiers d’un projet déjà existant : il vous suffit de mettre le projet en cours de création dans le dossier où vous avez déjà vos fichiers.Configuration du
workspace

Le projet est alors créé. Eclipse vous demande si vous voulez ouvrir la perspective PHP. Dans l’environnement Eclipse, une perspective est un ensemble de fenêtres et de barres d’outils correspondant à un usage précis : il y a la perspective Java, la perspective PHP, la perspective Debug, etc. On peut changer de perspective à tout moment en utilisant les icônes en haut à droit de l’environnement.
Une fois la perspective PHP ouverte, notre projet apparaît, mais il ne contient pour l’instant aucun fichier. Pour ajouter un fichier au projet, faites un clic-droit sur le nom du projet, puis sélectionnez “New/PHP File”.Configuration du
workspace

L’assistant de création de fichier apparaît : nommez votre fichier comme vous le souhaitez (ici, “index.php”), puis cliquez sur le bouton “Finish”.Configuration du
workspace

Ouvrez ensuite le fichier nouvellement créé : vous avez accès à l’éditeur PHP.Configuration du
workspace

Pour aller plus loin

Les fonctionnalités de PDT sont multiples : prenez le temps d’explorer les différents panneaux. Certains vous listen toutes les fonctions de votre code, d’autres vous permettent d’en parcourir les classes et les objets…
Vous pouvez également jouer avec le débogage dynamique : cliquez sur la barre à gauche d’un éditeur de code PHP pour placer des Breakpoints, puis lancez le débogueur pour suivre l’exécution de votre code ligne par ligne.
Nous n’avons vu que la création de fichiers PHP, mais PDT permet aussi de créer et d’éditer des fichiers HTML, CSS, Javascript ou XML. Si vous avez besoin de voir l’effet de petits changements ponctuels dans votre code, vous pouvez visualiser le contenu généré par votre page directement dans Eclipse, grâce au petit navigateur Web intégré.

N’hésitez pas à aller farfouiller dans les options : les possibilités de configuration sont multiples, et certaines vous seront franchement pratiques. Par exemple, si vous rencontrez des problèmes avec les accents, sachez que l’encodage par défaut des fichiers PHP est en UTF8 - vous préfèrerez sans doute les mettre en ISO-8859-1. Pour cela, ouvrez les Options (menu “Window/Preferences”), puis dans “General/Content Type”, et changez l’encodage par défaut des fichiers de type “PHP”.

Eclipse est un environnement complexe, qui vous demandera un peu d’adaptation au début - mais il se révèle extrêmement pratique et puissant. Bon courage !

Discussion, liens, et tweets

J’écris des sites web, des logiciels, des applications mobiles. Vous me trouverez essentiellement sur ce blog, mais aussi sur Mastodon, Twitter, parmi les Codeurs en Liberté, ou en haut d’une colline du nord-est de Paris.